4.3.06

Petits bras

Non seulement ça rend sourd, mais en plus c’est 400 fois moins bien. L’orgasme n’a pas les mêmes effets hormonaux selon qu’il résulte de la masturbation ou du coït. Stuart Brody, de l’université de Paisley, et Tillmann Krüger, de l’Institut fédéral suisse de technologie à Zurich, ont comparé les taux de prolactine libérés dans le sang chez des bénévoles hommes et femmes qui regardaient des films érotiques avant de se masturber ou d’avoir un rapport sexuel. Le niveau de prolactine, cette hormone qui donne un sentiment de satiété après l’activité sexuelle, est 400 fois plus élevé en cas d’accouplement.

Source: New Scientist, Londres via Courrier International - n° 800 - 2 mars 2006

Links to this post:

Créer un lien

<< Home