15.2.06

Convoiler en justes noces ?

A-t-on assisté à un nouvel épisode de l'affrontement des cultures et des civilisations ? A une nouvelle bataille de Poitiers ? Ce samedi 12 février dernier, l'adjoint au maire de Limoges a refusé d'unir civilement dans les liens du mariage deux personnes dont l'une se présentait entièrement voilée devant lui. (France 3 - Régions - Flash Info)

Invitée à retirer son voile dans une pièce voisine - et seulement ce voile qui lui couvrait tout le chef - pour permettre son identification comme l'exige la loi - elle prétendait être de sexe féminin et avançait une identité qui devait être vérifiée - la concurrente au mariage s'y est refusée. Son prétendant et les deux "témoins" l'ont conforté dans son attitude et ont mal vécu le souci exprimé par l'officier d'état-civil. Ils auraient pris à partie l'adjoint au maire et l'agent du service de l'état-civil avant de quitter les lieux.

Il est difficile de ne pas approuver l'attitude de l'adjoint au maire de Limoges quitte à ce que certains crient à la discrimination. Il est quand même surprenant que certaines personnes veuillent bénéficier des règles du jeu républicain - en l'espèce le mariage civil - en refusant de respecter les règles de cette même République.

Déjà à Lyon en septembre 2005, au moment de signer le registre d'état civil, afin de pouvoir vérifier son identité, l'adjointe au maire avait demandé à une femme témoin de soulever le voile
qu'elle portait et qui lui couvrait le front et le cou. La jeune femme refusa. L'officier de l'état civil lui a alors indiqué qu'elle devait la récuser. La jeune femme préféra renoncer à être témoin.

Il est bien dommage qu'il faille aujourd'hui apprendre les règles du jeu social par des refus ou la répression, mais cette société est ainsi faite que tout doive être régulièrement relégitimé !

Source: Blog de Jean-Pierre Rozenczveig

Links to this post:

Créer un lien

<< Home