9.3.06

«Puff the Magic Google»

Google développerait un service qui permettrait aux utilisateurs de mémoriser chaque données de leurs disques durs de leurs PC sur les serveurs de Google. C'est une rumeur qui court depuis le « Google Annual Analyst Day », événement qui s'est tenu aux Etats-Unis il y a peu, et qui a vu la fuite de ce projet. Google souhaiterait-il mettre à disposition de ses utilisateurs une capacité de stockage illimitée sur ses serveurs en vue de copier le contenu de leur disque dur afin de pouvoir consulter leurs fichiers de n'importe quel PC dans le monde ? C'est en tous les cas une rumeur qui circule sur Internet après l' « erreur » commise par l'un de ses employés. En effet, ces informations sur le Gdrive, ou stockage illimité sur Internet, étaient contenues dans les notes du speaker d'une présentation PowerPoint postée sur le Site Internet de Google par la compagnie après son « Google Annual Analyst Day » jeudi dernier.

Mais Google a enlevé la présentation peu de temps après l'avoir posté et l'a remplacé plus tard avec une version révisée. Dans le format PDF, les notes du speaker avaient été effacées faisant état de ce nouveau projet GDrive, ou stockage illimité sur Internet.

Trop tard pour Google, car certaines personnes, dont Greg Linden, l'auteur de « Geeking with Greg » avait déjà accédé à la version non révisée et l'avait aussitôt divulgué les informations sur ce nouveau projet de Google sur son blog.

Beaucoup de personne se demande comment Google pourrait tirer profit d'un service de stockage illimité de données sur ses serveurs, et qui plus est en respectant la vie privée des utilisateurs. En effet, Si GDrive peut rendre des services aux internautes, il risque de s'attirer rapidement une nouvelle fois les critiques des associations de défense des libertés individuelles et de la vie privée. Une fois les données stockées sur les serveurs Google, qui s'assurera que ces données ne seront accessibles à personne à des fins d'espionnage industriel, de ciblage commercial et marketing, … De plus, comment empêcher un éventuel service GDrive de devenir un entrepôt pour fichiers illégaux. Beaucoup de questions restent évidemment en suspend, d'autant que l'annonce savamment orchestrée du lancement du stockage illimité sur Internet n'est pas officielle.

Les notes du speaker mentionnaient brièvement trois services qui joueraient un rôle crucial dans ce « plan » de Google : « GDS », « Lighthouse » et « Gdrive ».

GDS est apparemment le Desktop Search de Google et, dans ce contexte, fait probablement allusion à la recherche sur PC, c'est le récent service lancé par Google qui permet aux utilisateurs de mémoriser temporairement des copies de leurs disques durs sur les serveurs de Google pour chercher ensuite des informations à partir de n'importe quel ordinateur auxquel ils sont connectés. Il y a deux semaines la société d'analyste Gartner avait conseillé aux entreprises d'établir des règles strictes pour l'utilisation de Desktop Search, rappelant des problèmes liés à la sécurité. « Lighthouse » serait une sorte de « liste d'accès » peut-être une application délivrant un système de « permissions de sécurité » permettant de déterminer qui peut ou pas accéder aux informations mémorisées sur les serveurs de Google.

Enfin, « Gdrive » semble être un service de stockage capable, selon les notes du speaker, de mémoriser 100% des données d'un utilisateur sur les serveurs de Google en transformant les données des ordinateurs personnels en données caches temporaires. Sur le document Powerpoint, on pouvait lire « Avec le stockage illimité, nous pouvons loger tous les fichiers des utilisateurs, en incluant les courriers électroniques, les pages Web, les fichiers images, les carnets d'adresse, … et le rendre accessible a tous et de partout ».

Pourtant peu d'originalité au final dans ces services, à peine dévoilés, car par exemple le stockage en ligne avec un accès à distance via Internet est déjà proposé par Box.net, Xdrive et Yahoo, ... Mais Google a souvent tendance à reprendre des idées existantes et à les relancer avec de soi-disant nouveaux services. La différence essentielle réside dans le fait que quand Google fait quelque chose de nouveau, il fait à une bien plus grande échelle que ses concurrents.

sources : «Google GDrive is not a rumor » by Garett Rogers - Greg Linden Blog « Geeking with Greg »

Links to this post:

Créer un lien

<< Home