6.4.06

Pas mieux...


Accident de Tchernobyl & retombées en France . Le 27 mars, le conseil scientifique de l'IRSN a confirmé la validité des travaux de l'Institut : il estime que la carte des retombées radioactives sur la France ne peut plus être améliorée.
Prenant appui sur l’évaluation scientifique réalisée par une commission ad-hoc du Conseil comportant des experts étrangers, l’avis rendu le 27 mars confirme la validité de la démarche scientifique mise en œuvre par l’Institut pour aborder cette question, ainsi que la cohérence d’ensemble des modèles, y compris avec les approches conduites dans d’autres pays également touchés par la contamination de l’accident de Tchernobyl. Le Conseil estime que la faiblesse (en nombre, en nature et parfois en qualité) des résultats de mesure de terrain disponibles, la complexité et la variabilité des phénomènes impliqués, ne permettent plus d’améliorer la reconstitution des dépôts de contamination radioactive survenus en 1986 au-delà de ce qui a été accompli : les cartes des dépôts radioactifs publiées par l'IRSN, bien que représentatives des ordres de grandeur et des variations qui ont caractérisées les retombées à l'échelle du territoire national pris dans son ensemble ne peuvent pas être considérées comme ayant une valeur explicative précise à une échelle géographique réduite. Le Conseil Scientifique recommande pour l’avenir de renforcer la performance statistique des modèles d’interprétation et d’améliorer encore les réseaux de surveillance déployés sur le territoire français.

source: Conseil Scientifique de l’IRSN

Links to this post:

Créer un lien

<< Home